Cultural & Business Guide

Approuvé!

Introduction

La Chine est bien connue pour être un pays où la qualité est toujours une option. Ceci n'est pas vrai, mais la réalité est que les entreprises chinoises et les usines développent des méthodes pour maintenir un haut niveau de normes de qualité pour répondre aux demandes des acheteurs. Considérant cet aspect du point de vue des acheteurs, la réception d'un lot de faible qualité ou de marchandises endommagées signifie qu'ils peuvent ouvrir une procédure de réclamation auprès du fournisseur et la résolution de cette situation peut exiger du temps et devenir une grande difficulté et parfois cela ne vaut pas la peine. Quoi qu'il en soit, voici quelques suggestions concernant la façon d'éviter des situations désagréables.

Existe une norme de qualité facultative pour les Chinois?

Un des problèmes les plus cruciaux lors des échanges avec des fournisseurs chinois concerne le niveau de normes de qualité. Le fait que certains fournisseurs chinois ne respectent pas les normes et, par conséquent, l'ensemble du lot devient inutile ou invendable est encore fréquent. Alors, comment est-il possible de gérer ce genre de situation, ou encore mieux, comment empêcher un tel scénario désagréable?

Certainement, l'une des actions les plus faciles et les plus réalisables commence par la conclusion d'un contrat entre l'acheteur et le fournisseur: il doit être tout à fait clair dans chaque point. Il est conseillé de créer et de partager une liste de contrôle et les deux parties devraient garder des échantillons du produit final. Il est très important que le contrat conclu avec le fournisseur comprenne toutes les conditions du processus de livraison et des détails sur les produits défectueux, les garanties, les plaintes et les pièces de rechange.

Contrôles de qualité

Les contrôles de qualité sont une question clé lors des échanges avec des fournisseurs chinois, en particulier si l'usine se trouve à des milliers de kilomètres de l'acheteur. D'une manière générale, les fournisseurs chinois fournissent des biens à de nombreux acheteurs différents, ce qui signifie que, pendant une période de surcharge, ils peuvent externaliser la production, et parfois cela peut poser un problème, en particulier, quant à la qualité. Une suggestion générale est d'effectuer des contrôles de qualité réguliers lors de la production, après avoir soigneusement accordé tous les points les plus importants tels que les matériaux, les dimensions, les couleurs, les exigences techniques et les quantités. Si possible, l'acheteur devrait demander un test de pré-production de quelques centaines de pièces afin de vérifier la qualité des produits, et aussi la capacité de la société à produire une quantité convenue tout en satisfaisant le niveau des normes de qualité.

Une autre option est d'indiquer clairement dans le contrat que le fournisseur ne peut en aucun cas externaliser la production.

Dernier point, mais pas le moindre, si l'acheteur règle les paiements par L/C, l'une des conditions à remplir devrait inclure l'approbation d'effectuer des contrôles de qualité.

Emballage et conditionnement

Une autre question sensible concerne l'emballage et le conditionnement. L'emballage ne consiste pas à jeter simplement des produits dans une boîte, mais probablement doit aussi contribuer à augmenter votre chiffre d'affaires, juste parce que les produits endommagés ou défectueux sont un coût réel pour vous, car ils ne peuvent pas être vendus. Cela signifie également que vous risquez de perdre beaucoup de temps et d'énergie pour régler la situation en essayant de présenter vos bons arguments au fournisseur afin d'obtenir une indemnisation si votre contrat n'est pas clair pas en ce qui concerne cette question.

Un emballage sûr protège l'acheteur et doit être bien convenu avec le fournisseur. L'acheteur peut même demander quelques photos de l'emballage avant l'expédition, pour estimer si l'expédition est réalisable et satisfait à ses exigences.

Marchandises abîmées? Pas de problème?

Les produits défectueux sont certainement l'une des situations les plus difficiles à traiter. Ainsi, il est fondamental de définir le concept, le niveau de tolérance des défauts, ainsi que de l'indiquer clairement dans le contrat afin que les deux parties (l'acheteur et le fournisseur) puisse avoir une idée claire de la ligne de fond et des résultats attendus.

Le niveau des normes de qualité doit être rempli conformément au contrat et à l'aide de contrôles de qualité réguliers pendant le processus de production. Ceci peut considérablement réduire le risque de futures plaintes ou les hésitations concernant les pièces de rechange.

Par ailleurs, les acheteurs ne doivent pas oublier que, généralement, les fournisseurs chinois ont de faibles marges de profit, donc, lorsque l'acheteur demande une forte compensation pour les produits défectueux, il est plus probable qu'il obtiendra une proposition d'un petit rabais sur la prochaine commande ou d'un remplacement total des pièces défectueuses. Dans ce cas, il serait important d'indiquer qui est en charge du coût de l'expédition, dédouanement et la distribution.

C'est pourquoi, il est vraiment fondamental de fixer bien les termes et conditions concernant les produits défectueux et les pièces détachées, ainsi que la politique d'éventuelles compensations avant que la production ne commence réellement.

Bibliography

XU JIN LIANG . HE XIN . CHEN BING . DENG, “Bank Guarantees and standby letters of credit and Case Studies” (Chinese Edition) - Foreign Economic and Trade University Press– September 2014

Rosemary Coates , 42 Rules for Sourcing and Manufacturing in China (2nd Edition): A Practical Handbook for Doing Business in China, Special Economic Zones, Factory Tours and Manufacturing Quality , Super Star Press (July 19, 2013)

External links

Project 2014-1-PL01-KA200-003591